Tél: 04 72 19 32 00

Urologie Lyon

Soigner les pathologies qui font mâles... mais pas seulement

La grande histoire raconte que l'un des premiers urologues français aurait opéré le roi Philippe-Auguste juste avant la bataille de Bouvines, en 1214. La petite histoire rappelle que l'urologie n'est pas le pendant masculin de la gynécologie...

Cette spécialité, qui a considérablement évolué depuis Philippe-Auguste, prend aujourd'hui en charge les affections des reins, de l'uretère, de la vessie, du canal de l'urètre, de la prostate et des organes génitaux masculins, ainsi que les maladies urologiques de la femme.

Parmi les motifs de consultation les plus fréquents : les pathologies de la prostate chez les hommes, les problèmes d'incontinence pour les femmes et chez les enfants qui ne sont pas exempts de soucis, les anomalies uro-génitales (anomalies des testicules, problèmes de phimosis, infections rénales chroniques...).

 

Notre organisation

Engagée dans le dépistage précoce cancer de la prostate, la Clinique du Val d'Ouest accueille les patients venant spontanément ou adressés par les médecins référents pour un diagnostic. Elle propose également systématiquement ce dépistage aux patients consultant pour une pathologie autre que la prostate et justifiant un dépistage (par exemple lithiase urinaire, trouble de l'érection, cancer de la vessie...).

Dans le cadre du réseau Concorde, l'ensemble des dossiers des patients atteints d'un cancer urologique sont discutés lors de réunions de concertation multidisciplinaires associant l'ensemble des intervenants (oncologues, radiothérapeutes, anatomopathologistes, radiologues et urologues). Le patient est ainsi assuré que le traitement le mieux adapté à son cas sera mis en œuvre.

Il y a deux ans en partenariat avec l'unité de chirurgie gynécologique et mammaire un groupe de périnéologie et de praticiens hospitaliers. Objectif : discuter les dossiers des patientes souffrant d'incontinence urinaire d'effort ou de descente d'organes (prolapsus génital), afin de garantir la meilleure prise en charge. Si nécessaire, certains gestes chirurgicaux sont réalisés en collaboration avec d'autres équipes de chirurgiens.

Récemment la Clinique du Val d'Ouest a fait l'acquisition d'un lithotriteur destiné à soigner les lithiases urinaires.